Téléphone portable et cancer du cerveau, aucun lien

Un usage intensif du téléphone portable ne peut pas être à l’origine du cancer du cerveau selon une étude établie sur 18 ans. Les recherches se sont passées au Danemark et la publication a été faite par le British Medical Journal.


Téléphone portable et cancer du cerveau, fausse hypothèse de l’OMS

telephone portable et cancer du cerveauApparemment, l’agence de l’Organisation Mondiale de la Santé, le Centre international de recherche sur le cancer ou CIRC a effectué une fausse estimation en pensant que l’utilisation des téléphones portables pouvait être cancérigène pour l’homme. Les scientifiques de l’institution avaient effectué des recherches sur le sujet et ont finalement évoqué le risque potentiel de gliome qui est en fait un cancer du cerveau.

Le téléphone portable n’a rien à voir avec le cancer

Une société danoise dirigée par Patrizia Frei effectuant des recherches sur le cancer vient pourtant de démontrer le contraire en menant des suivies sur l’état de santé de 358'403 personnes. 10729 d’entre eux avaient des tumeurs du cerveau dont 5111 hommes et 5618 femmes. Selon les résultats obtenus, les taux de gliome et de méningiome étaient semblables chez les personnes qui utilisent en permanence les téléphones portables et chez les autres qui ne sont pas du tout adepte de ce moyen de communication.

Les téléphones portables sont de moins en moins chers et son utilisation n’a donc pas d’influence sur la santé. Tout de même, pour ne pas s’exposer à d’éventuels risques, il est recommandé de ne pas l’utiliser de manière trop intensive.

Pour plus de renseignements sur le téléphone portable et le cancer du cerveau, cliquez ici.

Cette entrée a été publiée dans telephone portable, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Téléphone portable et cancer du cerveau, aucun lien

  1. Véro dit :

    J’utilise mon téléphone portable pendant au moins la moitié de la journée. Je suis allé faire quelques consultations mais jusqu’ici je n’ai aucun problème. Donc je soutiens tout à fait cette thèse

Laisser un commentaire